Prix immobilier

19/09/2013

"Dans le 3ème, les petites surfaces se vendent très bien"

Stéphane Deng, responsable de l'agence ERA à Paris 3 répond aux questions de LaVieImmo.com

Comment se porte le marché de la vente à Paris 3 ?

Stéphane Deng : Bien, dès lors que l'on parle de petites surfaces. Les studios et les deux pièces trouvent facilement preneurs. A l'inverse, les acquéreurs se font rares pour les appartements familiaux. Globalement, la tendance reste à l'attentisme, ils sont très hésitants. En plus, il n'y a pas autant d'offre qu'il pourrait y en avoir dans d'autres arrondissements voisins, dans le 10ème ou encore dans le 11ème.

Quel est le profil de la clientèle ?

Stéphane Deng : Notre clientèle est principalement parisienne à la recherche d'une résidence principale. Nous traitons également avec des primo-accédants qui restent toujours présents sur le marché.

Que recherche particulièrement cette clientèle ?

Stéphane Deng : Le 3ème reste couru, plusieurs choses jouent en faveur de cet arrondissement. Notre clientèle reste sensible à la présence d'immeubles haussmanniens ou encore à l'animation notamment dans le Marais. La rue de Bretagne, par exemple, est particulièrement prisée.

Quid du temps de transaction ?

Stéphane Deng : Sans surprise, les délais de transaction varient selon la taille et les prix. Pour les biens qui dépassent le million d'euros, les négociations sont longues. En revanche, pour les petites surfaces, aucune difficulté : récemment, nous avons vendu un studio de 23 mètres carrés à 220 000 euros en dix jours seulement.



S. L. © Immobilier - LaVieImmo.com

Mon compte
Mot de passe oublié Vous inscrire